mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Twitter : @LesEnR - Linkedin : @Vizea
Accueil > Actualité > Actualités > La version 3.0 du référentiel NF Habitat – NF Habitat HQE

La version 3.0 du référentiel NF Habitat – NF Habitat HQE

Le référentiel NF habitat évolue dans sa version 3.0 et ces nouvelles modifications sont applicables depuis le 1er février 2018. La mise à jour touche les référentiels pour la construction neuve et la rénovation, toujours dans un objectif d’améliorer la qualité du logement, et développe 4 thématiques majeures qui sont la résilience des bâtiments, les logements connectés, la biodiversité et l’économie circulaire.

Les principaux changements apportés au référentiel à travers cette nouvelle version sont :

  • L’évolution des règles de certification en rénovation
  • L’introduction de nouvelles thématiques qui sont l’économie circulaire, la biodiversité, le bâtiment connecté et la résilience
  • L’amélioration de thématiques existantes

Introduction de nouvelles thématiques

La prise en compte de nouveaux sujets et la modification de thématiques existantes vise à adapter le référentiel à l’utilisation du BIM, nouvel enjeux des futurs projets de construction. Cette adaptation se traduit par la création d’un profil « Economie Circulaire » et par l’introduction de 5 nouvelles rubriques au sein du référentiel NF Habitat v3.0 :

  • La résilience du bâtiment vis-à-vis des risques
  • Le bâtiment connecté
  • Les ressources matières (hors énergie)
  • La déconstruction

La valorisation des ressources locales
Les nouvelles thématiques ayant le plus d’impact sur le niveau d’entrée NF Habitat/HQE sont la résilience vis-à-vis des risques et le bâtiment connecté.

La résilience du bâtiment vis-à-vis des risques

Cette nouvelle rubrique, en lien avec le réchauffement climatique et les différents aléas qui en découlent, vise la résilience des projets de constructions vis-à-vis de ces risques. C’est-à-dire que les bâtiments doivent être capables d’absorber l’aléa, de se réorganiser et de continuer à fonctionner pendant et après l’incident.

La certification incite donc les maitrises d’ouvrage à identifier, dès l’analyse de site, et à prendre en compte les aléas climatiques tels que fortes chaleurs, vents forts, inondations, mouvements de terrain, etc. pouvant impacter le projet. Dès le niveau d’entrée NF Habitat, il est nécessaire de mettre en place un document d’information à destination des habitants et gestionnaires du bâtiment.
Pour obtenir les points NF HQE, les choix constructifs et/ou organisationnels doivent justifier la prise en charge des aléas identifiés précédemment.

Bâtiment connecté

L’introduction de cette nouvelle thématique, apparait comme une évolution naturelle venant répondre aux attentes des utilisateurs face à la domotique et aux usages numériques.
Afin d’améliorer la qualité de vie des utilisateurs, le niveau d’entrée NF Habitat de la certification répond aux besoins en services numériques en exigeant que les logements soient raccordés aux réseaux de communication TV, téléphonie, radio et internet et insiste sur la qualité de ses installations (fibre optique).

Pour les niveaux NF Habitat HQE supérieurs, le référentiel demande la mise en œuvre des réseaux et structures nécessaires pour introduire des équipements connectés dans le fonctionnement du bâtiment (réseau IP, API). L’introduction de ces supports numériques s’accompagne d’exigence sur les autocontrôles des entreprises installatrices et leurs qualifications ainsi que sur la protection du bâtiment et des données personnelles des piratages et cyberattaques.

Ressources matières

Cette thématique, qui n’impacte pas le niveau d’entrée NF Habitat/HQE de la certification, répond aux préoccupations de consommation d’énergie et de ressources matières (granulat, acier, bois, métaux rares pour les équipements électroniques, etc.) dans le bâtiment.

La rubrique exige le recours à des ressources renouvelables ou des matières recyclées avec notamment un pourcentage minimum de matière recyclée dans les produits de constructions mis en œuvre sur le projet et l’introduction de l’indicateur « Epuisement des ressources ».

Déconstruction

Afin d’améliorer le processus de déconstruction, cette rubrique valorise la dépose sélective et le tri des déchets de chantier. Le niveau d’entrée NF Habitat de cette rubrique exige la réalisation d’un « Diagnostic déchets » en cas de démolition de bâtiment ayant contenu des substances dangereuses classées.
Cette rubrique bien que nouvelle, vient renforcer des thèmes déjà présent dans les précédentes versions du référentiel à travers la thématique du « Chantier à faibles nuisances » et n’impacte que faiblement les futurs projets.

Valorisation des ressources locales

Afin de valoriser et d’exploiter les ressources locales, cette rubrique introduit notamment la notion d’une distance minimale entre le projet et ses acteurs ainsi que le recours à des filières locales de production ou de valorisation matière déchets. La thématique impacte faiblement les futurs projets puisque son niveau d’entrée démarre en HQE 3 points.

Profil Economie Circulaire

La création d’un « Profil Economie Circulaire » vise à changer la façon d’aborder les projets de construction de manière à rompre avec le modèle d’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) et à tendre vers un modèle circulaire. Ce profil permet de valoriser les projets qui cherchent à limiter la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau, de l’énergie ainsi que la production des déchets et qui s’inscrivent dans une démarche vertueuse. Des exigences réparties dans l’ensemble des rubriques du référentiel sont rattachées à ce profil et il est nécessaire de répondre à minima à 40% de ces exigences pour le valider.

Amélioration de thématiques existantes

Afin d’améliorer sa réponse aux enjeux actuels et afin d’anticiper les futurs évolutions des logements, la dernière version de la certification a modifié ou supprimé de nombreuses exigences existantes. Les évolutions majeures concernent les thématiques abordant la biodiversité, l’acoustique et les services et transports.

Biodiversité

Les anciennes exigences de la rubrique sont supprimées et sont remplacées par de nouvelles exigences. Le niveau d’entrée de la rubrique démarre en NF Habitat HQE.
En complément de l’analyse de site est introduit le recensement des enjeux écologiques qui intègre des éléments de bibliographie et de cartographie issus des sites d’intérêt dans un périmètre d’au moins 5 km afin d’identifier d’éventuels enjeux sur le site (continuités écologiques, habitats, espèces).

Afin d’identifier les enjeux et de sensibiliser les intervenants, à partir du niveau NF habitat HQE, 2 outils sont introduits tels que le diagnostic écologique à réaliser par un écologue, l’indice de valorisation écologique (IVE), l’indice des Témoins de Cohérences Ecologiques (ITCE) et l'indice de valorisation du site (IVS).

Qualité acoustique

Les modifications de la rubrique « Qualité acoustique » introduisent de nouvelles exigences sur les bruits basses fréquences (L’nT, w+Cl) dans la protection vis-à-vis des bruits de chocs et sur les caractéristiques des revêtements de sol des parties communes. L'intégration d'exigence sur l'isolement mesuré à 50 Hz ne sera pas sans conséquence sur les constructions bois dont les planchers devront soit s'épaissir drastiquement (à l'image de nos voisins suisses ou allemands), soit se couvrir d'une dalle ou se remplir de matériaux lourds pour apporter la masse rendue nécéssaire.

Par ailleurs, les exigences sur les bruits aériens intérieurs et les bruits des équipements techniques sont passés du mutli niveau NF/HQE 2 points à celui NF/HQE 3 points incitant ainsi à favoriser ses problématiques acoustiques dans les futurs projets.

Services et Transports

Le niveau NF Habitat HQE exige désormais que le Maitre d’Ouvrage diffuse aux futurs habitants l’information sur les dispositifs de collecte des déchets (dans le livret gestes verts ou par d’autres supports). L’exigence évolue également dans le sens de la transition du parc automobile vers l’électrique en augmentant, dans les parcs de stationnement et garages individuels, le nombre de places de stationnement à prendre en compte pour accueillir ultérieurement des bornes et un comptage individuel pour la recharge normale de véhicules électriques ou hybrides.

Cette mise à jour de la certification NF Habitat sort un an et demi après la version 2.0 et, sans modifier profondément son contenu, introduit de nouvelles thématiques tout en complétant les rubriques existantes. L’introduction de ces nouvelles thématiques répond à une attente qui devenait pressente vis-à-vis des nouveaux enjeux qui se dessinent autour du bâtiment tels que le BIM, la domotique ou encore la récurrence des aléas climatiques.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn