Tel : +33 1 57 19 50 06 - mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Twitter : @LesEnR
Accueil > Wiki LesEnR > L'urbanisme durable > Les principes > L'évaluation

Fixer et suivre les objectifs

Fixer les objectifs de développement durable

La démarche d’aménagement durable nécessite de hiérarchiser chacun de ces objectifs, qui, si ils doivent être pris en compte dans leur intégralité, peuvent être atteints à des niveaux de performance variables, selon les caractéristiques de chaque projet.

 
La hiérarchisation des objectifs et la définition des niveaux de performance à atteindre dans le cadre de l’opération se traduit par la définition du profil de développement durable du quartier.
Ce profil de développement durable est propre à chaque opération, puisqu’il se doit d’être adapté aux spécificités du contexte de chaque projet, à savoir :
  • les atouts et contraintes du site,
  • les menaces et opportunités du territoire,
  • les enjeux spécifiques de la collectivité, liés à ce projet.
La définition des objectifs doit ainsi être précédée d’un diagnostic du quartier, identifiant ses atouts et contraintes, son intégration au sein du territoire, ses caractéristiques, ainsi que les opportunités et menaces présentées par le projet.
L’analyse du site, combinée à une identification des enjeux de la collectivité, permet d’identifier le profil de développement durable du quartier et les objectifs visés.

 

Le diagnostic partagé de développement durable (analyse du site et analyse des enjeux) doit être mené en partenariat avec les différents acteurs concernés par le projet :
  • les élus,
  • les services municipaux,
  • les habitants,
  • les acteurs économiques locaux,
  • etc...
Sur la base de cette analyse, sont ensuite élaborés le plan d’actions, les scénarios d’aménagement du quartier, la définition d’exigences à respecter et les solutions techniques à mettre en œuvre.
 
Exemple : La méthodologie proposée au sein de la démarche HQE²R
 
 
Schéma HQDIL
 
Le suivi de la réalisation et l’évaluation des objectifs fixés

 

La définition d’indicateurs associés à chacun des objectifs de développement durable est nécessaire pour garantir un suivi de l’opération d’aménagement (ou de rénovation) et l’atteinte des performances visées.

 

Ces indicateurs portent à la fois sur les objectifs :
  • environnementaux (par exemple : les consommations énergétiques des bâtiments en kWh/m²/an, le pourcentage de matériaux renouvelables ou recyclés dans les constructions, …),
  • sociaux (par ex : le pourcentage de logements sociaux, la distance moyenne des équipements et services publics et leur niveau d’accessibilité en transports doux ou transports en commun, …)
  • et économiques (par ex : le ratio du nombre d'emplois sur le nombre d'actifs résidents, …).
Il existe aujourd’hui diverses méthodologies d’aménagement durable, développée par différents acteurs, dans différents pays. Cependant, à l’heure actuelle, toutes ces méthodologies, expérimentées ou en cours d’expérimentation sur quelques opérations, demeurent des démarches isolées, et il n’existe pas actuellement de référentiel d’indicateurs commun aux opérations d’aménagement durable.

 

Tout au long de l’opération, en phase de conception, construction, puis également lors de l’exploitation des bâtiments et de la vie du quartier, le suivi régulier des indicateurs permet de garantir le respect des exigences de développement durable et l’atteinte des objectifs initialement définis.

 

De plus, l’étude des résultats obtenus, par une évaluation de ces indicateurs au cours des premières années de vie de ces quartiers durables, permet de réaliser d’éventuelles actions correctives (pouvant notamment être des actions de sensibilisation complémentaires) et de réaliser un retour d’expérience, essentiel pour le développement de ce mode d’aménagement relativement nouveau que sont les quartiers durables.
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn