Tel : +33 1 57 19 50 06 - mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Twitter : @LesEnR
Accueil > Wiki LesEnR > La construction durable > Les outils spécifiques > Commissioning

Commissioning

Le Commissioning accompagne la maitrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre dans la mise en service « avancée » des équipements et la juste utilisation du bâtiment auprès des futurs usagers.

« Le Commissioning est un processus intensif d’assurance de la qualité qui s’étend sur toute la durée des étapes de la création, de la conception, de la construction et de la mise en service, y compris la première année d’opération. Ce processus continu aide à garantir que le rendement du nouveau bâtiment répond aux attentes du propriétaire pour ce qui est de l’opération et de la consommation d’énergie, d’eau, ainsi que de la qualité de l’environnement intérieur. »  Source : Ressources naturelles Canada (www.rncan.gc.ca).

Commissioning

Le Commissioning continu se distingue du Rétrocommissioning (proche de la HQETM Exploitation) et du Recommissioning car il se traite dès le début de l’opération (phase programmation) jusqu’à la 1ère année de livraison. Le Recommissioning ou le Rétrocommissioning se mettent en place une fois le bâtiment achevé et livré.


Etapes à respecter

La mission de commissioning repose à la fois sur un contrôle des usages fonctionnels du bâtiment ainsi que des usages d’exploitation technique en énergie, eau et qualité de l’air. Ces deux aspects sont systématiquement analysés et confrontés car ils influencent mutuellement les performances environnementales du bâtiment.

C’est pourquoi cette mission intègre des outils de sensibilisation et formations sur les usages et la maintenance ainsi que des contrôles techniques des systèmes et de leurs fonctionnements. Son déroulement se réalise en 3 étapes distinctes qui sont:

Programmation Conception Chantier 1ère année d'achèvement

Préciser les besoins du client en termes de performance du bâtiment

Suivre le respect des exigences environnementales sur les plans et les pièces ecrites (CCTP) fournis par les architectes et BE Réaliser une série de tests in situ
Spécifier le programme environnemental en précisant les caractéristiques du projet et le périmètre de l'opération  Rediger le plan de commissioning en récupérant le maximum d'informations liées à la future gestion et exploitation du bâtiment

Rédiger un rapport final mettant en évidence les problèmatiques rencontrées et les actions mises en place.

   

Préparer et organiser les formations des usagers avec visite du site et des équipements


Une évaluation annuelle environnementale du bâtiment sur les 2 années d’exploitation suivantes peut également être proposée.

Pour chacune de ces étapes, LesEnR propose une équipe projet constituée à la fois d’ingénieurs «construction durable» et «énergie renouvelable» ainsi que des partenaires experts en suivi des process Energie / Eau / Qualité de l’air.


Surveillance des réseaux hydrauliques et aérauliques

Les postes réseaux hydrauliques et aérauliques représentent une part importante des consommations du bâtiment (60 à 70%) et leurs performances sont directement liées à une parfaite mise en œuvre et à des réglages adaptés à l’usage du bâtiment. Or, dans de nombreux cas, on observe que le réglage des organes liée à ces réseaux est inadapté (car basé sur des modèles génériques qui ne sont donc pas optimisés pour la typologie de bâtiment) ou que leur architecture et mise en œuvre ne permet pas une intervention de maintenance/entretien/réglages aisée.

Lors d’une visite de commissioning, en période de fin de chantier et lors de la 1ère année de parfait achèvement, l’équipe technique passe en revue les points suivants :

  • La conformité des tests réalisés,
  • La cohérence des résultats fournis et le respect des performances fixées,
  • Le réglage et équilibrage optimisé des organes du réseau,
  • Le bon calibrage des capteurs (température / hygrométrie / pression),
  • La bonne mise au point de la production et distribution des fluides,
  • Le fonctionnement et mode d’intervention ultérieure,
  • Contrôle des périodicités de maintenance courante et lourdes préconisées.

Dès lors que les manquements sont rectifiés, un accompagnement de la MOA s’impose. Le contrôle des documents remis par l’entreprise DIUO et DOE est effectué. Ces documents sont une référence indispensable afin d’assurer l’exploitation optimisée de l’équipement par la suite.


Agent de commissioning

Afin de structurer les interventions et conserver une clarté dans les prestations de chaque acteur ainsi que dans les échanges avec la MOA, l’équipe de commissioning est pilotée par un chef de projet nommé « agent de commissioning ».

Ses responsabilités clés sont :

  • Organiser et diriger l’équipe de commissioning et les partenaires intervenant dans le cadre de cette mission,
  • Préparer et mettre à jour le Plan de commissioning,
  • Garantir que les attentes de la MOA sont énoncées de manière adéquate dans le plan de commissioning,
  • Organiser les réunions de commissioning, les formations et les visites in-situ,
  • Préparer et soumettre la version définitive du Rapport de commissioning,
  • Conseiller le client et les salariés de l’équipement sur l’exploitation optimisé du bâtiment,
  • Élaborer et tenir à jour tous les documents élaborés au cours de cette mission.

L’agent de commissioning est l’interlocuteur direct de la MOA et le garant du bon déroulement de la mission et du respect du calendrier proposé dans le Plan de Commissioning.


Plan de commissioning

L’agent de commissioning élabore un plan de commissioning qui regroupe l’ensemble des paramètres de la mission de commissioning. Il constitue le document de référence de toutes les tâches réalisées par la suite dans le cadre de la mission.

Ce plan intègre notamment :

  • un calendrier de commissioning avec le planning des 3 étapes de la mission, proposition des dates et nombres des visites de suivi/tests prévus,
  • la description des suivis de montages et procédures d’essais prévus
  • la description de la mission d’assistance aux réceptions des réseaux
  • les activités et horaires de formation des usagers et exploitants
  • la description des procédures de visites de suivi de l’équipement
  • la description du tableau de bord de commissioning

Dans le cadre du plan de commissioning, d’autres études s’imposent telles que la carnet de vie du bâtiment ou le livre des gestes verts.
 

Retro commissioning

Le Rétrocommissioning est une démarche environnementale volontaire qui a pour objectif de valoriser et améliorer les performances environnementales des bâtiments lors de son utilisation.

Tout comme la démarche HQETM Bâtiments tertiaires en Exploitation mise en place à la livraison du bâtiment, le Retrocommissioning est proposée dans le cadre d’un bâtiment achevé et livré, voire plusieurs années plus tard. Le Retrocommissioning est un processus qui s’applique aux bâtiments existants qui n’ont jamais fait l’objet d’un Commissioning.

A l’instar de la HQETM Bâtiments tertiaires en Exploitation où le propriétaire, l’exploitant et l’utilisateur ont chacun des actions à concrétiser que ce soit en matière de communication, de management et de politique d’achats. Le Retrocommissioning ne s’attache qu’à réduire les consommations d’énergie et d’eau et améliorer la qualité sanitaire de l’air.

Le plan d’actions défini à la suite de l’analyse intrinsèque du bâtiment et des équipements et des besoins du client (propriétaire) a pour objectif d’améliorer la façon dont les équipements et les systèmes fonctionnent ensemble et de régler les problèmes qui se sont manifestés pendant la conception, construction et utilisation du bâtiment.


Recommissioning

Le Recommissioning est un processus qui a pour objectif de ré-optimiser des bâtiments existants ayant déjà fait l’objet d’un Commissioning ou d’un Retro commissioning.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn