Tel : +33 1 57 19 50 06 - mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Twitter : @LesEnR
Accueil > Wiki LesEnR > Le territoire durable > Agenda 21

Agenda 21

Agenda 21 localLa mise en place d’un Agenda21 relève d’une démarche volontaire. L’Agenda 21 constitue un programme d’actions qui traduit de façon opérationnelle une stratégie de développement durable à l’échelle d’un territoire. Il s’agit d’une démarche participative qui permet de co-construire un projet de développement durable avec les différentes parties prenantes.
Par ce biais, la commune se donne les moyens de s’inscrire dans une démarche intégrée permettant de décliner les enjeux globaux à l’échelle locale. En effet, l’Agenda 21 local permet de transcrire l’Agenda 21 faisant référence à Rio. De plus, depuis 2007, le Grenelle Environnement a permis d’engager un processus de concertation avec toutes les parties concernées par les problématiques environnementales : Etat, ONG, collectivités. Cette dynamique a facilité la mise en place d’un dispositif national de reconnaissance des Agendas 21 en 2007 valorisant ainsi la démarche. La durée de cette reconnaissance est de 3 ans.

L’Agenda 21 est réalisé en plusieurs étapes et notamment :
  • un diagnostic global du territoire prenant en compte les atouts, contraintes, opportunités et menaces du territoire
  • la définition des enjeux en termes de développement durable
  • la définition d’une stratégie de développement durable propre au territoire
  • la déclinaison de cette stratégie sous forme d’objectifs
  • l’élaboration d’un programme d’actions traitant des différentes thématiques du développement durable
  • la mise en œuvre des actions, leur évaluation
  • l’intégration dans un processus d’amélioration continue à travers la définition d’un nouveau programme d’actions.

Toutes ces étapes sont élaborées en concertation avec la société civile : associations, entreprises, services publics, habitants…

L’Agenda 21 constitue finalement une démarche volontaire et partagée de développement durable d’un territoire. La collectivité se donne donc, par ce biais, les moyens de co-construire avec les parties prenantes un plan de développement à long terme. La complexité et l’enjeu de la démarche réside dans la mise en place d’un programme d’actions adapté au territoire qui constitue un levier fort pour la construction d’un projet commun et d’une culture du développement durable. Il constitue un moyen de bâtir une vision commune. Il permet à la collectivité de se donner les moyens de mettre en œuvre des actions propres à son territoire répondant aux piliers du développement durable :
  • Lutter contre l’étalement urbain et densifier la ville dans une perspective de réponse aux besoins de logements : mener une politique de densification, développer les typologies intermédiaires,
  • Infléchir la tendance à la paupérisation de la population et permettre un accès équitable aux services : formation des publics en difficulté et développement des moyens d’insertion sociale, aide à la mobilité, mixité fonctionnelle,
  • Valoriser tous les patrimoines : développer la densité végétale en cœur de ville et à différentes échelles, associer usage et biodiversité……
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn