Tel : +33 1 57 19 50 06 - mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Twitter : @LesEnR
Accueil > Wiki LesEnR > La construction durable

La construction durable, ses outils, ses démarches

 

Toute construction neuve ou de réhabilitation qui se veut exemplaire en termes de qualité environnementale doit obligatoirement limiter son impact sur son environnement et garantir un cadre de vie sain et confortable. C'est dans le cadre de cette ligne directrice que le Pôle de construction durable entend concevoir des projets exemplaires et innovants tant en termes de conception que de réalisation.  

Pour chaque projet de construction durable basée en France ou dans le monde, deux objectifs sont inéluctablement à mettre en place :

  • Organiser et donc manager le travail de chaque acteur de manière rigoureuse et efficacement afin de veiller au bon déroulement de l'opération et au respect des délais, planning et besoins premiers.
  • Définir une Qualité Environnementale du Bâtiment qui soit au plus près des enjeux environnementaux initiaux et répondant au budget alloué.

Le Pôle « Construction durable » maitrise les réglementations environnementales applicables actuellement à l'échelle du territoire, du pays et de l'Europe, les solutions techniques à envisager pour répondre aux contraintes accompagnées de leurs outils et les démarches françaises et internationales.

 

Les démarches

Toutes les démarches les plus reconnues actuellement sur le marché – HQE, H&E, PEQA, BREEAM, LEED, HQE Exploitation – prennent en compte la rédaction d'un SMO et la définition d'un profil environnemental avec définition des enjeux et répartition des exigences. Leur procédure est quasi commune : passage d'audits, preuves, suivi en programmation – conception – réalisation, etc. Seulement dans l'application de ces démarches et en fonction de leur historique et retours d'expériences, des variantes les distinguent. Par exemple, la démarche BREEAM privilégie l'innovation en accordant des points supplémentaires, la part de l'énergie grise des matériaux et l'intégration du commissioning.

Dans tous les cas, les démarches ne sont pas là pour accumuler une liste de contraintes insurmontables mais plutôt organiser un travail et déterminer une dynamique d'actions à mener à répartir entre spécialistes.

 

Les outils

Toutes démarches, suivies d'une certification ou non, exigent impérativement des études à réaliser pour prouver de l'état du bâtiment en termes de :

  • confort visuel > étude FLJ avec Dialux,
  • confort hygrothermique > étude STD avec Pleiades Comfie,
  • choix des matériaux > Analyse de Cycle de Vie avec Elodie,
  • gestion de l'énergie > Calculs de RT2012 avec Pleiades Comfie,
  • etc.

En plus des outils reconnus et officiels, chaque bureau d'études a toute liberté de développer en interne ses propres méthodes de calculs en se basant sur des retours d'expériences et/ou des ratios connus : coefficient d'imperméabilisation d'une parcelle, volume d'une cuve de rétention, surface des locaux déchets / typologie, etc.